Découvrez 22 plantes compagnes qui prospèrent grâce à cette merveilleuse fleur : le souci !

Les plantes compagnes jouent un rôle clé dans le jardinage en permaculture. Parmi elles, le souci se distingue par ses propriétés bénéfiques pour favoriser la croissance et la santé d’autres cultures. Découvrons ensemble 22 plantes qui prospèrent grâce à cette merveilleuse fleur jaune et orangée.

Les Bienfaits des Soucis dans Votre Jardin #

découvrez 22 plantes compagnes qui prospèrent grâce à cette merveilleuse fleur : le souci ! trouvez des conseils et astuces pour cultiver un jardin florissant avec le souci comme allié précieux.

Les soucis ne sont pas seulement des ajouts esthétiques à votre jardin; ils jouent également un rôle crucial en tant que plantes compagnes. Ces fleurs robustes peuvent repousser divers nuisibles, attirer des pollinisateurs bénéfiques et améliorer la croissance des plantes voisines.

Voyons comment les soucis peuvent transformer votre jardin en paradis végétal en aidant 22 plantes différentes à prospérer.

À lire Connaissez-vous la plante ‘grande et majestueuse’ de Martha Stewart’s garden qui est aussi comestible ?

Tomates #

découvrez comment 22 plantes compagnes prospèrent grâce à la merveilleuse fleur qu'est le souci.

Les tomates sont vulnérables aux aleurodes. En plantant des soucis à proximité, vous pouvez détourner ces insectes destructeurs grâce à la couleur, au parfum et à la forme des pétales des soucis. De plus, les soucis français contiennent du limonène, un produit chimique qui repousse les aleurodes.

Fraises #

découvrez 22 plantes compagnes qui s'épanouissent auprès de cette merveilleuse fleur : le souci ! apprenez comment cultiver ces plantes ensemble pour favoriser leur croissance et leur santé.

Les oiseaux et autres nuisibles aiment les fraises. Les soucis, en tant que plantes gardiennes, peuvent attirer les thrips et les nématodes, éloignant ainsi ces parasites des fraises. Les variétés plus grandes, comme les soucis africains, peuvent également réduire les maladies des racines causées par les nématodes.

Pommes de Terre #

Les pommes de terre sont sensibles aux nématodes des nœuds racinaires. Plantez des soucis à l’avance dans la zone prévue pour les pommes de terre. Les soucis attireront et tueront les larves de nématodes avant que vous ne transplantiez les pommes de terre.

Chou Frisé #

Le limonène contenu dans les soucis repousse non seulement les aleurodes mais aussi les cerfs. Pour les choux frisés et autres brassicacées, les soucis peuvent être plantés comme bordure pour protéger les légumes verts des attaques de nuisibles.

À lire idées de design de jardin à couper le souffle qui vont transformer votre jardin en un paradis luxuriant – Voulez-vous savoir comment les réaliser ?

Chou #

Quand ils sont plantés avec des oignons et des capucines, les soucis peuvent réduire la pression des vers du chou. Ils peuvent également éloigner les cerfs et sauver vos feuilles de chou des ravages.

Choux de Bruxelles #

Les choux de Bruxelles bénéficient des soins des soucis qui attirent les pollinisateurs. Ces insectes améliorent la pollinisation croisée, nécessaire pour la production des choux.

Haricots Verts #

Les haricots apportent beaucoup d’azote, dont les soucis raffolent. Planter des haricots avant les soucis enrichit le sol, offrant aux soucis un nouveau sol azoté.

Edamame #

Les edamames sont souvent attaqués par les coléoptères mexicains des haricots. Les soucis aident à protéger ces plantes en éloignant ces nuisibles.

À lire Pourquoi devriez-vous abandonner la laitue emballée dans du cellophane au supermarché et commencer à cultiver la vôtre ?

Moutarde #

Les puces de terre attaquent fréquemment la moutarde. Les soucis, ainsi que l’aneth ou les oignons, peuvent éloigner ces parasites et protéger vos feuilles de moutarde.

Radis #

Les radis peuvent être affectés par les nématodes des nœuds racinaires. Plantez d’abord les soucis pour réduire la population de nématodes dans cette zone avant d’installer vos radis.

Basilic #

Planter du basilic près des soucis et des tomates crée une double barrière contre les insectes nuisibles. Le basilic repousse les mouches et les asticots, tandis que les soucis éloignent les moustiques.

Sauge #

La sauge, en raison de son odeur forte, est excellente pour repousser les papillons de nuit du chou. En la plantant avec les soucis, vous renforcez la protection de vos plantes.

À lire Vous ne devinerez jamais quelles sont les 15 fleurs compagnes à planter dans votre potager !

Oignons #

Les thrips peuvent nuire aux jeunes pousses d’oignons. Plantez des soucis autour des oignons pour attraper ces nuisibles. Une fois attrapés, vous pouvez utiliser des insectes prédateurs pour les éliminer.

Alysse odorante #

Même si l’alysse odorante et les soucis n’interagissent pas directement, ils se complètent bien. L’alysse attire les syrphes et les coccinelles, tandis que les soucis piègent les nuisibles.

Courge Jaune #

Planter des soucis près de la courge jaune aide à repousser les punaises de la courge et attire les pollinisateurs, favorisant la floraison.

Roquette #

Comme la moutarde, la roquette attire les puces de terre et les aleurodes. Les soucis plantés à proximité peuvent repousser ces intrus et protéger vos feuilles.

À lire Quel est le légume facile que David Beckham adore cultiver dans son jardin ?

Courgettes #

Les courgettes peuvent être dévastées par les punaises de la courge. Les soucis, avec leur forte odeur, dissuadent ces nuisibles. De plus, ils attirent les insectes bénéfiques qui favorisent la croissance des courgettes.

Concombres #

Les concombres et autres membres de la famille des cucurbitacées bénéficient des propriétés répulsives des soucis contre les pucerons, les acariens et les coléoptères du concombre. En outre, ils attirent les pollinisateurs tels que les abeilles et les papillons.

Poivrons #

Les soucis aident les poivrons de la même manière que les tomates, en repoussant les nuisibles. Assurez-vous de faire une rotation des cultures pour éviter l’accumulation de maladies.

Aubergines #

Comme les poivrons et les tomates, les aubergines bénéficient des soucis grâce à leurs capacités répulsives. Rappelez-vous de ne pas planter vos solanacées au même endroit chaque année afin de préserver les nutriments du sol et de limiter les ravageurs.

Brocoli #

Les puces de terre peuvent attaquer le brocoli et autres crucifères. Les soucis, grâce à leur odeur, peuvent dissuader les puces de terre de nuire à votre brocoli. Veillez à choisir des variétés compactes pour éviter de faire trop d’ombre à vos plantes.

Thym #

Bien que le thym et les soucis n’interagissent pas directement, leur forte odeur combinée peut repousser les nuisibles comme les moustiques, offrant une protection supplémentaire à votre jardin.

@satyapermaculture

𝙌𝙪𝙚𝙡 𝙥𝙡𝙖𝙣🗺️ 𝙙𝙚 𝙥𝙡𝙖𝙣𝙩𝙨 🌱𝙖𝙪 𝙥𝙤𝙩𝙖𝙜𝙚𝙧 ? Il y a 3️⃣ façon de s’y prendre, au moment de la plantation, pour choisir les emplacements des plants en fonction des rotations, successions, mais aussi des plantes compagnes : 1️⃣ TOUT MÉLANGER ! Le principe : dans un sol vivant, chaque racine de plante va trouver des mycorhizes🍄 (champignons autour des racines) et bactéries🦠 avec qui s’associer et l’entourer. Ce qui a pour effet « d’isoler  » chaque plant et de baisser drastiquement les interactions négatives entre les plantes. Les interactions positives restent. C’est sûrement pour cette raison que les livres sur les interactions entre les plantes ne sont pas d’accord entre eux : les conditions des essais ne sont pas les mêmes ! En pratique : il faut quand même suivre ces quelques règles : 1) Pour profiter au mieux des différents étages de végétations, mettre d’abord les grandes espèces (courgettes, poivron, aubergines, tomates non égourmanté), puis les espèces intermédiaires (tomates sans gourmand, basilic, blettes…), puis les plantes basses (salade, fraise, radis, mâche, épinard, carotte…). 2) Remplacer une récolte par une autre plante pour éviter d’avoir à désherber. 3) L’espacement normal des espèces est augmenté, puisque l’on met entre les individus d’autres espèces d’étage de végétation différents. Faire comme on veut , c’est très pratique ! Mais ! C’est théorique et il faut un sol très riche, très vivant. C’est donc une protection de faire quand même (un peu) les autres façons. 2️⃣ SUIVRE DES RECETTES ! Les recettes de plantes compagnes toutes faîtes, déjà testé par d’autres. Plus l’essai a été fait dans des conditions similaires aux vôtres, et plus il est à considérer. Donc malheureusement , les expériences de labos risquent d’être moins utiles qu’un maraîcher du coin en MSV (Maraîchage sur Sol Vivant). Pour les gens du sud, Damien Derkaz a commencé dans le Var, et j’ai fait cette vidéo sur la tomate➡️@Satyapermaculture . Sinon il y a aussi « le potager d’Olivier  » qui est dans le sud ; et d’autres… Voici quelques exemples de « recettes » : (suite à la prochaine vidéo !) #plan #potager #agriculture #legumes #association #synergy #fleur #plants #jardin ♬ Beat Automotivo Tan Tan Tan Viral – WZ Beat

En Direct du Potager - Conseils & Astuce est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :